Beauté  à Marseille  Tél 06 95 08 85 04

Beauté à Marseille Tél 06 95 08 85 04

29 mai 2019 1 Par marcodb

Beauté à Marseille Tél 06 95 08 85 04

Si vous n’avez pas le moral ou êtes dubitatifs venez !

 

Aussi pour ceux venant juste de sortir d’une relation compliquée, venir à nos apéritifs riches en bonne humeur, est le meilleur moyen de se remettre en selle. Cassez les codes établis, vous ne vous en sentirez que mieux.

Même si vous avez le moral dans les chaussettes venez à nos repas de convivialité, et de construction d’un mazal puissant.

 

Sur un autre plan, j’attends des critiques constructives sur mon projet, est-ce que vous le trouvez bien, est-ce qu’il vous fait vibrer autant que moi. Donnez-moi vos avis éclairés sur cette organisation de soirées feuj, j’en ai besoin pour savoir si je dois changer quelque chose.

 

Je dois dire pour être exact, moi aussi je suis plutôt timide, donc je manque de relais, ces fameux relais d’opinions, qui sont si importants et font se produire tellement d’évènements magiques, qu’ils sont tout bonnement magnifiques.

 

Si vous regardez ces vidéos vous pouvez fort bien de un en parler à vos amis, de deux prendre contact avec moi, je vous expliquerai comment décupler notre audience et comment toucher ceux que vous connaissiez mais auxquels vous n’aviez pas penser.

 

Mais là j’empiète un peu sur la partie de la mailing liste, donc je clôt ce sujet.

 

De même, les organisateurs d’évènements juif se compte sur les doigts d’une mains, je parle ici des pro, donc cela serait bien de un pour ceux qui habitent Marseille de venir à nos soirées, et ensuite si vous habitez je sais pas Paris, ou Strasbourg… que sais-je d’organiser des cocktails à votre tour.

 

Alors j’entends déjà les défaitistes me dire, « mais on sait pas comment on fait ce genre de soirées nous » à ceux là je leurs répondrai que c’est simple au contraire il suffit de trouver deux célibataires de sexes opposés et de les faire parler ensemble.

 

Vous voyez ce n’est pas très compliqué il faut juste que chacun y mette un peu du sien; pour que la magie opère.

 

             Aide nécessaire des autres associations

De même, si vous avez envie d’accueillir les diners feuj dans vos locaux, je vous y encourage vivement, ainsi vous aurez les retombés, vous savez le bouche à oreille qui se mettra en place et ainsi vous attirerez plus de monde.

 

Car ne nous mentons pas le monde des célibataires est un marché énorme, moi plutôt que de faire des soirées généralistes où des personnes de différentes cultures se croisent j’ai eu l’idée d’organiser des soirées juives plus spécialisées.

 

En outre, j’ai besoin des autres associations juives pour qu’elles m’aident à concevoir ces buffets tous cacher, ça va s’en dire, comme ceci le dynamisme du groupe sera au rendez-vous. Si nous pouvions avoir la participation du Lev club, de l’UEJF, du Merkaz Halimmoud, du Young Leadership, … que sais-je, toutes les bonnes idées sont bonnes à prendre.

 

Alors mon but ici n’est pas de prendre ce dont j’ai besoin : des célibataires juifs et de faire mes petites soirées en catimini pourrait-on dire, c’est au contraire de créer une cohésion, qui fasse en sorte que les idées fusent de toutes parts.

 

D’ailleurs à ce propos, j’aimerai qu’on mette en place un cahier d’idée où chacun pourrait noter les concepts sur lesquelles il a envie de travailler, il faut que j’y réfléchisse.

 

Pour clore ce paragraphe, je dirai qu’une chose essentielle m’est grandement nécessaire, c’est votre listing de contact, oh ce n’est pas pour verrouiller ces précieuses adresses dans un coffre, mais plutôt pour de un donner aux listing un aspect un peu plus catholique pourrait-on dire, je veux dire par là un travail de mise en forme, sur tableur Excel, et de deux mutualiser les différents listings, agréger celui du Lev Club, avec celui du Merkaz par exemple.

 

Je pourrais ainsi contacter plus de monde, car les juifs célibataires sont pléthores et il faut les marier un point c’est tout.

 

En dernier lieu, je le répète ce n’est pas mon métier, je ne tiens pas d’agence matrimoniale, je fais ça bénévolement, et toutes dérives sera gravement sanctionnée.

 

             Ce qu’en pensent les autres associations

Alors j’entends certains organisateurs de soirées me dire, mais de quoi il se mêle cet abruti, merci mais tu nous fais de l’ombre, on a pas besoin de toi, nous on organise nos petites soirées et ceci nous conviens fort bien, et de toute manière tu as raison on veut plus se faire mousser auprès d’un tel ou d’un autre, que réellement faire se rencontrer les juifs célibataires.

 

A ceux là je dis stop, sans blague alors que les feuj viennent à ces soirées remplis d’espoir de rencontrer l’élu de leur cœur vous vous en foutez, vous ne voulez que paraitre en amusant la galerie, tout en pavanant au bras de des belles jeunes filles, qui croit réellement faire des rencontres constructives.

 

C’est abjecte, et les organisateurs de ces soirées devraient avoir honte de leur comportement.

 

En outre, à ceux qui gardent jalousement leur contact, sans en faire profiter le plus grand nombre, je dis qu’on en a que faire, conservez-les si ceci vous fait plaisir, nous on avance avec les gens voulant qu’il y ait plus d’union de mazal, et on laisse les autres sur le bas côté après tout.

 

Pour être exact, j’ai besoin de l’aide de chacun, alors les juifs défaitistes et névrosés j’en veux pas, vous ne croyez pas que j’en vois assez dans ma profession de Médium. Mon désir est de faire se croiser des gens dynamiques et qui croient qu’ils pourront rencontrer du monde.

 

Il faut, et je me répète, que ces buffets soient organisés chaque semaine, pour une plus grande authenticité, car comme ceci plus de gens viendront, et le système du bouche à oreille fonctionnera à plein régime.

 

Pour finir, ceci serait profitable d’avoir des annonces qui passent sur les radios juives, mais aussi des flyer distribué à la sortie des synagogues, pour toucher plus de monde.

 

Enfin j’ai dans l’idée de mettre des articles sur les sites très visités par la communauté comme tribune juive, ou bien d’autres.

 

             Nécessité de communiquer

Pour terminer, je dirai que le maitre mot est communication, il faut que vous portiez la bonne parole aux gens qui sont reclus chez eux, il y a des solutions à leur solitude apathique. Vous feriez aussi une mitsva en agissant de la sorte, d’ailleurs à ce propos les personnes voulant m’aider peuvent si elles le souhaitent, et s’y connaissent un minimum en internet réaliser cette opération.

 

  • Allez sur votre boite de messagerie mail.
  • Cliquez sur contact puis exporter tout en fichier vcard.
  • Les vcard sont plus compréhensibles que les csv.
  • Enregistrer le fichier dans téléchargement.
  • Retourner sur votre boite mail à la section message.
  • Cliquez sur nouveau message.
  • Entrez mon adresse mail qui s’affiche à présent, dans la rubrique « à ».
  • Mettez dans le corps du message « tiens ».
  • Insérez la pièce-jointe le fichier vcard précédemment créé dans téléchargement.
  • Enfin Cliquez sur envoyer.

 

Ainsi, même si j’ai des remarques désobligeantes des certains organisateurs de soirées, je n’en aurais que faire puisque j’aurai vos contact mails, ceci serait très bénéfiques.

 

Parallèlement à ça, si vous souhaitez publier sur mon site, en étant un contributeur fidèle vous pouvez le faire, pour cela il faut bien établir son sujet, en rapport un minimum avec la communauté juive, par exemple si vous êtes restaurateurs et faites des repas cacher, vous pouvez écrire du contenu soigné.

 

Nous avons l’obligation de produire des textes d’une longueur de 300 mots minimum, au fait il faut un mot clef central : si vous êtes restaurateur ceci pourrait être « repas cacher », envoyez-moi vos texte à cet adresse mail, sachez que si ce projet a du succès il sera profitable à tout le monde, avec pourquoi pas une équipe de bénévole motivé qui m’épaulera dans la relecture des articles invités.

 

Pour couronner le tout, sachez que si vous avez une petite panne d’inspiration téléphonez-moi pour qu’on en discute, nous sommes tous passés un jour par cette étape, ne rien trouver à dire sur une idée qu’on a eu.

 

Conclusion

 

Dans cet exposé, je vous ai longuement parler des célibataires israélites, et de leur nécessaire envie de rencontrer leur alter ego. En outre j’ai proposer plusieurs pistes de réflexion, mais aussi d’action pour que ces diners aient bel et bien lieu, sachez à ce propos que je vais prévenir les organisations juives : types Lev Club, Young leader Ship, … et bien d’autres sur mon intention qui est bel et bien de réussir votre mazal.

 

Sur un autre plan, je pourrai aussi prévoir de faire d’autres types de soirées pour les autres religions, catho, musulmane, … m