Cocktail  à Marseille  Tél 06 95 08 85 04

Cocktail à Marseille Tél 06 95 08 85 04

29 mai 2019 0 Par marcodb

Cocktail à Marseille Tél 06 95 08 85 04

Amour endiablé ça vous tente sur Marseille mesdemoiselles

Au cas où j’ai une histoire d’amour, qui pourrait durer plus ou moins longtemps, sachez que quand elle se clôturera je reprendrai mon pianotage, pour trouver une femme, car je veux trouver la bonne, coute que coute.

Voyez-vous j’ai le couteau entre les dents, et j’en ai plus qu’assez d’être solo, c’est vrai je suis beau, charmant, et j’ai du plomb dans la cervelle mais je ne trouve personne, snif.

Jolie minoit d'une jeune marseillaise en rouge - Rencontre Marseille Célibataire Homme Charmant

Charmant visage d’une jeune marseillaise en rouge – Rencontre Marseille Célibataire Homme Charmant

Donc j’ai pensé à internet, car il est vrai que si on ne manie pas cet outil essentiel de nos jours on est un peu dans la mouise.

Aussi c’est vrai que je suis un peu timide, bien que je me soigne il est vrai, mais ce n’est pas trop facile de devenir un leader d’opinion, qui fait se lever les foules à la seule évocation de son nom.

Recherche centrée et qui ne par pas dans tous les sens sur une marseillaise

Je fais de la redite je le sais mais mes critères pour rencontrer une femme sont très pointus, donc une lady mince, sans enfant, de 27 à 33 ans, et une bien de chez nous quoi, vous m’aurez fort bien compris sur cette dernière caractéristique, donc pas de noires, d’arabes, ou d’asiatiques, désolé mais je ne suis pas raciste c’est juste que je n’ai pas envie d’avoir de femme comme cela.

Et puis même si les gens trouvent que je suis un gros raciste de base, je m’en fou après tout il faut savoir ce que l’on veut.

En dernier lieu, j’aimerai aborder notre avenir, ce qui se passera si nous nous plaisons, je ne veux pas tout planifier mais je pense que nous vivrons ensemble avant tout, car ce n’est que comme cela qu’on peut savoir si l’autre nous convient.

Pour conclure, je dirai qui vivra verra, mais si vous lisez mes articles avec délectation vous en aurez plus lorsque vous serez blottie dans mes bras virils et puissants.

Contact avec un Célibataire Rencontre Marseille 30 ans Chrétienne ou Juive

Coucou, ça va ? Alors vous me connaissez pas donc la moindre des choses serait de se présenter… Je me prénomme Marc j’ai 36 ans, je suis de confession chrétienne, célibataire, et la raison pour laquelle vous me trouvez ici devant vous mesdemoiselles, est que j’aimerai bien rencontrer ma promise sur internet, et plus particulièrement sur les réseaux sociaux.

Mais quel est le type de femme que je recherche ? Comment faire pour qu’on se rencontre ? Quelles nos descriptions communes ? Et surtout suis-je ici pour un coup d’un soir ? Ou pour un coup de toute une vie ?

A toutes ces questions je répondrai ne vous en faites pas, si vous me suivez dans le déroulement de ma pensée qui m’a permis de faire un tel acte : trouver sa promise par les réseaux sociaux… Drôle de façon de faire mais que j’ai longtemps préparé c’est vrai.

Allez venez !

Intro de ma  dissert lorsque je voulais devenir juif

Tout débute avec mes capacités aussi bien physiques qu’intellectuelles, je suis un Bo Goss on ne va pas se mentir, mais voyez-vous j’ai des préférences bien arrêtées et je ne pourrais pas rencontrer ma future femme dans n’importe quel endroit, internet m’a semblé une solution adaptée car comme ceci je peux faire un choix plus pertinent.

Ma recherche est donc celle d’une femme âgée de 25 à 35 ans juive, je suis plutôt évolué intellectuellement donc je recherche une personne à mon image.

En outre, mon gros défaut est que je sors peu donc je suis plutôt casanier, c’est notamment pour cette raison que je me suis tourné vers internet.

Je suis aussi webmaster et médium à l’occasion, et je touche une allocation de subsistance qui se trouve être la Cotorep, par rapport à l’handicap que j’ai eu une hémiplégie cérébrale à 12 ans mais je me suis bien remis heureusement.

Ma recherche est plus axée sur les filles jolies, avec un beau minois et surtout qui ont de la suite dans les idées. Aussi l’un de mes défauts est que je suis plutôt autoritaire mais je le considère moi plutôt comme un gros avantage, car ceci m’a permis de poser les jalons de ma volonté.

En réalité, c’est grandement la Magie Blanche qui a transformé ma vie, et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

A dire vrai je suis généreux et recherche une femme douce, sensible, belle, et je pourrais le dire terriblement envoûtante, enfin c’est le médium qui se fait ensorcelé on aura tout vu !

La femme que je recherche doit être célibataire, sans enfants, plus ou moins riche, je n’accepterai pas une femme qui fait l’aumône, moi je veux qu’elle s’assume. Elle ne devra pas être non plus délurée ou je ne sais quoi.

Il faudra aussi qu’elle considère la famille d’une manière importante, qu’elle ne soit pas constamment en conflit avec ses parents. Qu’elle soit juive ou de descendance juive, je l’ai déjà dis je sais, je me répète.

Il s’agira aussi qu’elle s’assume au niveau professionnel, ma préférence va aux fonctionnaires, mais aussi qu’elle aussi veuille se caser avec le bon : moi.

En dernier lieu, elle devra être bigrement intelligente, et avoir donc aussi l’instinct maternel très prononcé.

J’en ai donc fini avec ses caractéristiques et les miennes, je vais à présent parler de nous et de notre vie future.

Créer une vie dans la cité phocéenne

Pour continuer, l’un de mes grands souhaits est que l’on fasse des projets communs. Tout en gardant tout de même une part de jardin secret, d’ailleurs à ce propos c’est très important de garder une part d’ombre et de ne pas tout révéler à son conjoint. C’est ce qui fait durer les couples.

De même, je souhaiterai une femme pas trop cartésienne, qui s’intéresse aux sciences parallèles, tout en étant pas non plus mon double féminin.

Surtout le plus important c’est que l’on soit amour, ami, mais aussi amant, en se jurant fidélité pour la vie, et que si des moments durs arrivent qu’on les affronte ensembles unis, pour le meilleur et pour le pire.

Aussi j’aimerai bien une femme rebelle, et tenace, qui me tienne tête en somme, sans que cela soit non plus une tête brûlée.

A dire vrai, je souhaite fonder une famille, et je veux que ce souhait soit partagé, mais je n’aimerai pas par contre une famille type orthodoxe avec 8 enfants et tout le toutim. Non trois enfants cela me parait très bien.

L’un de mes souhait les plus chères est que l’on apparaisse dans la foule et que les gens se retourne en disant « qu’est-ce qu’ils vont bien ensembles ! »

Je désire que nos valeurs soient partagées mutuellement, et que l’on forme une union indestructible.

Mais aussi qu’il n’y ait aucunes jalousies vis-à-vis de nos amis en disant par exemple : « tu t’occupes toujours de tes amies et jamais de moi ! »

Enfin, je souhaiterai donc que l’on ait chacun notre espace, tout en ayant des activités communes la plupart du temps.

Je fais une dernière demande, je souhaiterai que nous faisions chambre à part, non pas que je ne veux pas faire l’amour ce n’est pas ça, mais voyez-vous j’ai un sommeil plutôt léger alors faudra voir, si dormir dans la même chambre ne nous indispose pas…

Pour conclure, je dirai que mon envie est de me poser avec une femme juive libre, sure d’elle-même, et terriblement vraie, je ne supporterai pas une femme vénale, j’y mets un véto catégorique.

Quel prénom donner à nos futurs enfants

En plus, j’ai réfléchi aux prénoms qu’on pourra donner à nos enfants mais ne faudrait-il pas d’abord nous rencontrer pour apprendre à se connaitre avant tout ?

Dissert 2 juif toujours Croissez et multipliez-vous

Croissez et multipliez-vous, pouvez-t-on lire dans un passage de la Torah, oui mais pour faire des petits juifs il faut d’abord que les juifs de sexe opposés se rencontrent, se plaisent, et désirent construire quelque chose à deux.

Et s’il n’y a pas de rencontre effective ceci n’est que supputation et chimère. Avec ce monde interconnecté à l’extrême on perd vite ce rapprochement qui fait se produire des unions charnelles.

Alors comment faire se rencontrer les juifs ? N’y a-t-il des organismes communautaires fait pour cela ? Quel est l’ingrédient essentiel pour qu’une rencontre marche ?

Nous débuterons par un état des lieux des rencontres feujs, pour continuer par les ingrédients à mettre en place pour corriger le tir, bon visionnage, et à votre futur mazal.

Explication de cette ode à vous jeune marseillaise

En premier lieu sachez que je fais se rencontrer les feujs, entièrement bénévolement, mais que j’ai l’intention de dépoussiérer ce monde communautaire du moins au niveau des rencontres, qui ne se font pas suffisamment à mon humble avis.

En outre, je suis sûr que les juifs attendent impatiemment qu’enfin des soirées de célibataires soient organisées dans la communauté. Mais il faut qu’ils ne s’en désintéressent pas et qu’ils soient partie prenante dans ce projet.

Moyen de me joindre si vous vivez dans le 13

Tout d’abord en me téléphonant au numéro indiqué et ensuite en prenant part aux soirées en devenant pourquoi pas leur référent, je veux dire par là qu’ils pourront s’ils le souhaitent choisir le lieu de la réception, et devenir un peu les organisateurs bis.

Car voyez-vous j’ai pensé que cela serait souhaitable d’inviter les gens par catégorie d’âge, comme par exemple une dame de 45 ans habitant Strasbourg, Bordeaux, ou Marseille… qui souhaite s’inscrire, elle remplit le formulaire sur le site, puis elle s’inscrit … et elle peut même s’il n’y a pas de sortie dans sa ville pour son âge, en organiser.

Sortie probable dans Marseille

Mais avant tout je désire d’abord organiser des soirées dans ma ville à Marseille, puis par la suite dans d’autres villes, je mettrai la liste des villes sur mon site, mais il me faut pour cela des techniciens informatiques capables de créer des sous-domaines sur site avec un système d’inscription aux soirées, un peu comme le site On Va Sortir…

Donc les soirées seront organisées si possible dans des restaurants cacher, par le référent à la soirée il mettra l’âge qu’il souhaite (ne mettez pas 30 ans et puis c’est tout mettez une fourchette d’âge entre 30 et 45 pourquoi pas). Si vous désirez être référent il faudra donner votre numéro de portable pour que les gens puissent vous contacter.

Idée farfelus d’exporter mon concept de soirée hip

Ainsi si un Toulousain tombe sur mes vidéos il me téléphonera s’il ne tombe pas sur sa ville, ou qu’aucun numéro sur la vidéo n’est noté, j’inscrirai sur la vidéo Toulouse et sa tranche d’âges, s’il y a un référent il pourra le contacter, et s’il n’y en a pas il pourra donc me contacter pour devenir référent.

Petite précision je ne suis pas une agence matrimoniale je fais ça totalement bénévolement, donc investissez-vous dans ce projet, car si je reçois un appel d’un membre voulant s’inscrire mais n’arrivant pas à joindre le numéro indiqué, ma colère sera féroce et je pourrai tous simplement changer de référent, mettre le numéro de la personne m’ayant téléphoné en dernier.

De toute manière essayez de rester correcte et bienveillant, et surtout ne fait pas payer les gens pour les invitations, ils devront juste régler le restaurateur.

Aussi la raison pour laquelle je ne fais pas de sortie dans les synagogues est que je veux rester libre de mes mouvements, ne pas être attaché à un rabbin ou je ne sais quoi d’autre.

Profession exercée par moi entre autre : webmaster

En plus sachez que je suis webmaster et que j’ai une grosse habitude de la communauté, mon souhait est que l’on ne se regarde pas en chien de Fayence en se questionnant sur nos origines mutuelles, celui-là est juif celui-là non, sa mère n’est pas feuj, c’est quoi ça si vous venez c’est que vous désirez instamment entrer dans la communauté, alors même les arabes si ils veulent retourner vers le judaïsme sont les bienvenues. Puisque comme dans toute religion il y a des parents qui ont choisi une autre voie, après tout moi je suis juif et chrétien par ma mère mais probablement qu’il y a des juifs qui sont arabes par l’un de leur parent, et ceux-là je leurs cracherai aux visages ? Je ne le puis toutes les cultures sont les bienvenues à conditions de désirer marcher dans les pas de la culture juive.

Crowdfunding quand tu nous appelles

Aides-toi et le Ciel t’aidera ! Cette phrase que l’on a tous entendu un jour ou l’autre et significative ? Elle signifie en gros que l’on n’a rien sans rien et qu’il faut demander pour être contenté…

Donc comme sœur Theresa ou l’Abbé Pierre Je demande et en appelle à vos dons…

En réalité il existe des moyens d’action et de réaction à cette situation financière, il s’agit du financement participatif.

Mais vous vous demandez où je veux en venir ? Comment je vais faire pour réaliser l’un de mes rêves ? Et surtout qui va m’aider à finaliser ce projet ? Et en dernier lieu, y-aura-t-il des contreparties de quelque nature qu’elle soit ?

A toutes ces questions je répondrai ne vous en faites pas…

J’ai de grands rêves nous concernant jolies marseillaises

Suivez-moi dans l’exposé des envies et des moyens que je mets en place pour vous satisfaire, si vous me donnez l’onction de votre don.

Pour débuter, j’ai des envies folles si on se replace dans la situation actuelle de la société.

Alors c’est vrai j’ai des idées pour sortir de l’ornière dans laquelle on est tous peu ou prou.

Mais j’ai aussi des compétences au-dessus de la moyenne, et oui je sais la modestie ne m’étouffe pas mais si on ne se fait pas des compliments de temps en temps qui c’est qui va nous les faire.

A propos, quel est mon parcours, je fus un temps fonctionnaire, puis webmaster, pour terminer à la place de médium, vous avez probablement entendu parler de moi : Marc le seul Marabout blanc, tout ceci pour vous dire que les cours de Magie que je suis par correspondance ont tranformés ma vision du monde, et ont grandement accrue ma volonté d’action.

Maintenant j’ai laissé tomber cette activité : et  m’occupe des personnes handicapés dans une association

Besoin d’argent le nerf de la guerre

Mais le seul problème pour cette volonté d’action c’est qu’elle manque de comment pourrait-on dire : d’argent sonnant et trébuchant, car c’est bien évidemment l’argent qui gouverne le monde ne pas le considérer serait une sottise.

C’est pour cette raison que j’ai pensé au crowdfunding pour réaliser mon rêve. Mais si je le réussi j’aurai des charges et un loyer à payer donc il me faut de l’argent plus ou moins mensuellement, donc vous voyez que ce n’est pas une mince affaire.

Pour être exact, j’ai décidé de sortir des problèmes, tout en évitant les embuches grâce à votre générosité, que j’espère sans faille.

Mais aussi, pour quelle raison je conçois ce projet, et bien vous l’aurez compris je suis peu ou prou le seul à y avoir pensé, je me suis trituré les méninges il faut dire, et je n’en suis pas peu fier.

De même, je dois aussi faire très attention à un certain laissé aller, une sorte d’attentisme : qui me ferai oublier mon objectif. Je dois tout faire pour qu’il se réalise.

J’ai aussi envie de faire participer le plus grand nombre, c’est pour cette raison que je tourne  en vidéo mon discours ; de même il ne faudrait pas que cette demande d’investissement participatif devienne un coup d’épée dans l’eau : mais j’ai bon espoir notamment grâce au formidable élan de générosité qui caractérise chaque français.

J’ai donc besoin d’argent pour mener ce projet jusqu’à son terme. Mais si je ne reçois pas l’argent indiqué je ne pourrai rien faire ! Rassurez-vous ma rigueur est extrême et si j’obtiens les fonds je tiendrai mes engagements.

Ce n’est pas une lubie, comment pourrait-on dire un effet de mode, dont les gens se lasserons vite, il y aura des tas de personnes et ceci fera croitre mon chiffre d’affaire, et ensuite vous contentera car je vous ferez des réductions en tant que généreux contributeur, que vous êtes.

En dernier lieu, sachez que si vous en parlez autour de vous d’autres personnes pourraient être intéressé par l’idée et venir à leur tour, ainsi nous formerons tous une équipe de joyeux lurons.

Maintenant que vous avez vu toutes les promesses d’un avenir meilleur qui se profilent à l’horizon, intéressons-nous aux détails de ce concept qu’est le crowdfunding.

 

« Mais monsieur, c’est quoi le crowdfunding ? » Excusez-moi j’aurai du commencer par-là oups… Alors voyez-vous il s’agit du financement participatif, avant il y avait les banques mais comme elles ne prêtent plus des masses il a fallu trouver d’autres acteurs, et c’est justement chez les particuliers que l’on est allé chercher l’argent, puisque nous le savons tous les français sont les champions mondiaux de l’épargne et cet état de fait est désastreux pour l’économie tricolore.

Il faut au contraire le réinvestir dans l’économie réelle, et quelle meilleure initiative que d’aider les autres à réaliser leur rêve, et se voir associer au projet.

Moi et tous les porteurs de projets remercions chaleureusement nos chers donateurs car sans eux notre projet serait toujours dans les placards, car ne nous le cachons pas c’est l’argent qui aujourd’hui plus que jamais à toujours dirigé le monde, et ce n’est pas près de changer.

Je ne comprends pas toujours très bien ceux qui obtiennent de l’argent ne contactent pas expressément leur donateur pour les remercier d’un tel geste d’humanité. D’ailleurs à ce propos je laisse mon téléphone pour que les gens me contacte : 0695088504, mon nom est Marc, merci… Pour reprendre mon propos je trouve que les gens mal éduqué, qi demande des sous sous, et même se barre une fois qu’ils les ont pour aller s’acheter drogues, alcool, sont des gens abjecte, c’est pour cette raison que je souhaiterai que vous m’appeliez pour que je vous informe sur le suivi des opérations, voyez-vous…

J’espère vivement réussir dans la vie entrepreneuriale, me confronter aux joies et tourments du patron, avec votre aide qui je le crois sera toujours présente, et réconfortante. De même, l’un de mes souhaits est de ne pas mettre la clef sous la porte au bout d’une année, pour cela il faut que vous veniez en masse.

En outre votre argent sera bien employé, avec le plus grand sérieux sachez que je m’y engage, ma parole que vous verrez ce que votre argent a produit, croix de bois croix de fer si je mens je vais en enfer.

Les gens m’ayant aidé auront des avantages et des bénéfices non négligeables que je m’engage à remplir : ceci est capital, j’ai choisi le don, car aux contraire de ces escrocs de banque les français sont généreux ils veulent bien donner leur argent, si ils ont la certitude qu’il servira à quelque chose de positif.

Néanmoins, il y aura forcément des gens qui seront timorés, essayant de trouver un rambin :  « je ne peux pas en ce moment mais votre envie d’avancer m’intéresse…» Dites-le si vous n’êtes pas chaud sur mon projet : lâchez-vous merde comme je me mets à nu devant vous !

Mais si vous me suivez dans mon aventure : ça sera des cadeaux et des distinctions oniriques comme s’il en pleuvait, j’étudie aussi très sérieusement l’idée d’une tombola et je vous donnerai des nouvelles bientôt.

A dire vrai, le prix ne sera pas le même pour les généreux donateurs et pour les autres mais il faut donner pour être servi, et surtout me téléphoner ensuite pour que j’applique la décote promise.

Plus généralement ce que je désire instamment c’est faire avancer la société dans son ensemble par ce formidable outil qu’est le crowdfunding, ensemble nous pouvons construire un monde meilleur, loin des stéréotypes du mec se remplissant les poches sur le dos des autres.

Clôture prochaine de ma campagne de Crowdfunding

J’en ai à présent terminé, je réitère ma demande première, il me faut des sous sous pour monter mon projet, et j’ai besoin de votre aide, pour un monde meilleur, pour pouvoir vous regardez dans un miroir chaque matin, si vous avez les moyens aidez-moi.

Etat des lieux dans la communauté juive

Ne vous êtes-vous pas déjà un jour demandé pourquoi il y avait si peu d’union dans la communauté juive, pourquoi il y a si eu de mariage juif ?

Alors vous me direz à très juste titre que d’abord c’est la société qui veut ça, le climat actuel de la vie est tellement décousu, et ensuite vous me rétorquerez que ce n’est pas le cas après tout : vous êtes allé au mariage de votre cousine Rebecca Zilberstein pas plus tard que la semaine dernière et elle a épousé un juif bien de chez nous…

Je vous répondrai que vous avez raison il y a des mariages juifs, mais vous bizarrement vous n’arrivez pas à trouver chaussures à votre pied, car il y a semble t’il peu d’endroit où l’on peut croisé des gens du sexe opposé de la communauté juive, et de surcroit célibataire.

C’est vrai la communauté par rapport à la population française est très peu nombreuse, 1 à 2% pas plus.

En réalité c’est plutôt que les soirées sont très mal organisées. Car ne nous mentons pas les soirées juives organisées par telle association se font généralement une fois tous les 3 mois, et pour peu qu’on habite pas une grande métropole on ne peut pas s’y rendre.

En plus les organisateurs sont plus occupés à se faire mousser dans leurs beaux habits si contents croient-ils de faire une mitsva, qu’ils en oublient presque l’essentiel faire parler, se confronter les jeunes gens pour qu’ils soient plus à l’aise et apprennent à se connaitre mutuellement.

Non ces soirées sont vraiment dégoûtantes car on voit des filles c’est vrai mais on ne peut souvent que les abordées, et si on n’est pas un étalon bien monté on a que très peu de chances d’emporter la mise.

A contrario, vous aussi mesdemoiselles excusez-moi mais votre attitude est tout simplement déplaisante, lorsqu’un garçon vient vous aborder vous ne lui laissez pour certaines, que 1 minute pour faire ces preuves, avant de le dégager manu militari, c’est quoi ça, c’est pas très gentil !

En réalité, un mec souvent doit prendre sur lui pour aller draguer une femme et si vous êtes des vipères, rassurez-vous, dans une très faible minorité, ce ne sera pas chose aisée.

Et bien que les rabbins essayent de faire se marier leurs ouailles, ceci est trop peu et je ne peux m’y résoudre, il faut agir pour le mazal, ou il sera trop tard.

A propos, je m’appelle Marc j’habite Marseille et j’ai 37 ans, j’aurai dû commencer par là excusez-moi.

Donc j’ai décidé d’agir pour faire se marier le plus de juif ensemble, sans sectarisme, donc ceci veut dire que vous êtes les bienvenues que vous soyez juif ou non, le tout c’est que vous aimiez la communauté et que vous vouliez fonder un foyer juif solide, alors les petits jeunes qui veulent juste un  coup d’un soir attention je vous ai à l’œil.

Mon but est ici de créer une que dis-je des soirées juives organisées dans les synagogues ou dans les centres communautaires, ça serait bien de faire des repas par âges où on se retrouverait pour danser jusqu’au bout de la nuit.

Bien sûr j’entends certains rabbins me dire : mais non ce ne serait pas bien ce n’est pas des pratiques purs pour un futur mariage juif, à ceux là je leur dirai que d’abord ils devraient comprendre que l’on vit  au XXIe siècle, et plus au XVIIIe, la femme a pris son indépendance et en deux mots comme en un qu’il faut évoluer et vivre avec son temps, en plus on ne fait rien de mal on sort pour rencontrer des gens de notre âge, mais aussi vaincre notre timidité maladive pour certains, et notre solitude qui nous ronge.

Ces soirées se dérouleront donc hebdomadairement le jeudi, et si elles ont du succès on les déplacera à samedi, pour la joie et la distraction du plus grand nombre, si une personne veut seulement modérément rencontrer quelqu’un, si elle veut plutôt s’amuser sans se soucier du reste, je lui dis stop elle n’est pas la bienvenue, ces soirées seront organisées pour faire se rencontrer des futurs mazal en priorité, un point c’est tout.

Mais pour organiser ces soirées j’ai besoin d’aide humaine, d’un local, et surtout de jeune célibataires, et un peu moins jeunes aussi après tout, d’où l’idée de faire deux groupes, pour ainsi réaliser ce tour de force de la rencontre juive qui doit normalement déboucher sur une union durable.

Donc aidez moi à réaliser ce rêve, qui est l’union des juifs et juives de Marseille, premièrement, de la France ensuite, et pourquoi pas du monde entier, soyons fou.

Pour ce faire, j’ai envie que vous partagiez mon message, et que plus de monde vienne, pour cela j’ai créé une technique qui fera je l’espère son petit effet. Voyez-vous l’adresse mail est le meilleur moyen pour partager la nouvelle, donc voici la procédure :

  • Inscrire mon adresse mail dans votre répertoire :
  • Votre répertoire peut être yahoo, gmail, outlook, hotmail… que sais-je
  • Allez dans contact si ce n’est déjà fait
  • Sélectionnez exporter vers fichier vcard (plus aisé que les CSV
  • Copiez le fichier vcard et n’oubliez pas de cliquer sur enregistrez sous et pas ouvrir
  • Une fois copié dans téléchargement le plus souvent revenez à la section message (de gmail) dans mon cas.)
  • Sélectionnez nouveau message, entrez mon adresse mail rencontrejuivemarseille@gmail.com dans « à ».
  • Puis sélectionnez en pièce jointe le fichier vcard précédemment créé.
  • Enfin envoyez la « sauce »
  • Ainsi je pourrai prévenir plus de monde

Vous serez heureux d’avoir fait se rencontrer deux âmes soeurs, à moins que vous trouviez la votre pourquoi pas !

Mais tout ceci à un prix car pour concevoir ce plan je me suis donné du mal, et il serait normal de me payer, alors rassurez vous je ne suis pas une agence matrimoniale, ou je ne sais quoi, mais j’estime que j’ai droit à ma part, donc j’encaisserai une petite somme : une obole, lorsque des personnes viendront à nos soirées juives que j’espère exceptionnelles.

En dernier lieu sachez que moi aussi je recherche ma promise donc on est tous dans le même bateau mais moi à la différence j’ai eu cette idée d’organiser des soirées juives et croyez-moi je n’ai pas eu l’idée d’un coup…

Sachez donc que je me sers puisque tout à un prix même le bonheur, alors faites le partage si vous tombez sur mon annonce, même si vous n’êtes pas intéressé puisque vous avez déjà votre chéri.

A bonne entendeur salut et masaltov…

 

Les juifs sont depuis toujours un peuple qui se régénère continuellement.

D’ailleurs les textes de la Torah le prouvent bien : après des génocides massifs tels que la Shoah la communauté a toujours su se réunir pour faire front commun.

Et quelle est la plus belle réunion qu’un mariage juif entre un homme et une femme, qui selle l’alliance de la vie.

Mais aujourd’hui il y a un épineux problème qui est soulevé, et bien sûr la transformation de la société n’y est pas étrangère.

A vrai dire, c’est un mal plus pernicieux qui menace les tenants de l’hébraïsme, il menace chaque frange de la population pour être exact, ceci porte le nom de célibat.

Alors que faire pour que les juifs se rencontrent bel et bien et qu’ils ne soient pas désappointés de la rencontre ? Et comment faire pour que chaque ville puisse organiser de tel évènement de rencontre feuj ? De même ne faudrait-il pas mettre en place un classement des célibataires par âge ?

Je vais créer de telle rencontre, mais je demande avant tout de l’investissement et que vous ayez envie de vous retrousser les manches, car je n’y arriverai pas seul, il faut que cette jeunesse juive célibataire trouve son mazal, un point c’est tout.

Si vous voulez bien me suivre nous allons commencer la visite ?

 

Mon envie de faire se rencontrer les juifs célibataires est bien présente, et je suis sûr que vous voulez aussi participer à ce formidable projet qui révolutionnera nos vies.

Mais comprenez une chose même si je fais la plus grosse partie du taf, je ne pourrai pas tout faire.

Puisque l’état des lieux est alarmant, à dire vrai il y a de moins en moins de mariage feuj, plutôt il y a de moins en moins de mariage tout court, mais intéressons-nous plus spécifiquement à la communauté feuj.

Pour parler de ce qui nous intéresse, je ne vous ferez pas l’affront de croire que vous ne savez pas ce qu’il faut pour créer un bébé juif, et oui vous l’aurez compris un juif et une juive, mais il ne faut pas croire non plus que nous allons faire du sectarisme en pointant tout le monde à l’entrée, et en leur demandant : « vous êtes juif ? » cet état d’esprit est vraiment désastreux et avilissant, pour moi un juif est celui qui se revendique juif, au-delà de toute religiosité.

Pour continuer sur ce sujet, ceux qui me connaissent savent que je me revendique comme juif, alors que seulement mon père est juif, et que si quelqu’un me dit « mais tu n’es pas juif » je m’en détourne en ayant tout de même une furieuse envie de lui casser la bouche.

Donc comprenez bien ce que j’essaye de vous démontrer : être juif c’est une identité non une religion.

Enfin, je dirai que l’état de la communauté est à l’image de la société : déprimant. Sans blague écouter les prêches du rabbin ça va un temps nous on a mieux à faire : rencontrer notre mazal un point c’est tout.

Les intimes savent que je me tiens au goût du jour concernant toutes les choses ayant rapport avec le webmastering, et que je suis ancien dans la communauté marseillaise, et oui j’ai déjà 34 ans ça passe vite les années.

Donc j’ai pensé à faire un classement par âge des célibataires à partir des vidéos, celle que vous êtes en train de regarder par exemple.

Puis je n’aurai qu’à dupliquer la vidéo et inscrire d’autre annotation par rapport à l’âge spécifique, mais aussi la ville.

Aussi cela demande une grosse logistique et surtout de la rigueur.

Je mettrai des annonces sur les réseaux sociaux avec ce leitmotiv : « soirée juive gratuite dans (XXXXX nom de la ville) pour les 20-35 ans, ou les 30-45, ce n’est qu’un exemple.

J’espère que le bouche à oreille marchera et que de plus en plus de monde viendra, au fait pensez à liker la vidéo, et aussi aux préservatifs petits malins !

Il faut aussi que les centres communautaires, et les synagogues soient prévenus pour que ça fasse un buzz monumental, et que le projet soit enfin lancé.

Donc vous voyez ce que je veux que vous fassiez : en parler à un maximum de gens, à dernière chose si quelqu’un qui en a entendu parler de ces soirées ne sait pas s’il y en a dans sa ville, il n’aura qu’à téléphoner au numéro inscris sur la vidéo, là il tombera sur moi ou sur un référent.

« Mais monsieur c’est quoi un référent ? »

Et bien c’est une personne habitant la ville XXXXX et s’étend porter volontaire pour indiquer aux gens où est le lieu de la soirée, et si la personne invitée veut à son tour créer une soirée, elle me téléphonera pour me dire le lieu et l’âge souhaité.

Je sais c’est plutôt prise de tête mais repassez-vous la vidéo si vous avez loupé un truc.

 

Passons maintenant à la réalisation d’un tel projet : comment est-ce qu’on fait en somme ?

 

Alors mes amis ils savent que je suis entre autre webmaster et que je m’occuperai donc de la partie logistique de ce projet de rencontre juive.

Je veux donc créer des soirées dans la France entière, votre travail si vous n’habitez pas Marseille c’est de me téléphoner et de me dire moi je veux organiser des soirées pour les 30-40 par exemple, elle aura lieu dans tel endroit de telle ville, en m’indiquant aussi le jour et l’heure c.

Vous voyez si vous êtes enthousiaste cela ne suffira pas, il faut que vous soyez décidé à trouver votre mazal. Donc vous êtes le premier à me téléphoner pour prendre en charge les convives, soit mais il ne faudra pas vous débiner dès que vous aurez trouvé votre chérie, non il faudra au contraire me téléphoner pour me donner un autre numéro d’une autre personne venant à vos soirées et se portant volontaire pour convier les feujs solos.

Les numéros que vous me donnerez je les inscrirai sur les vidéos.

Ainsi si un mec c’est porté volontaire il doit assumer jusque au bout, il y aura une soirée par semaine donc il doit y aller, ou être présent aux appels des juifs voulant plus d’infos sur ces diners.

Je suis obligé de déléguer grandement car ce n’est pas mon métier et j’espère que tout se passera bien. Nous aurons rendez-vous pour débuter dans des restos juifs, car ayant appelé différentes organisations juives elles ne souhaitent pas pour le moment nous convier.

C’est quoi ça ! Vous nous inviter un point c’est tout, de toute manière le centre communautaire va entendre parler de moi dans des termes plus compréhensibles, ceux de la justice car j’ai déposé plainte, ne pas permettre aux juifs de se réunir pour convoler en juste noce on a vu sa où : je veux que les juifs trouvent leur mazal un point c’est tout.

A propos de l’organisation de ces soirées je désirerai que les personnes ne soient pas tout le temps assises : pour ne pas voir toujours les mêmes têtes. En réalité ça serait bien d’organiser des brunchs où les invités iraient de table en table, au gré de leur humeur.

Ça serait pas mal aussi de diffuser une partie de la vidéo que vous êtes en train de regarder comme ceci vous aurez des idées qui fuseront pourquoi pas.

Et je ne veux pas qu’on ne trouve rien à se dire : vous êtes là pour vous amuser, pour prendre des numéros, et pour draguer, alors ceux qui viennent en couple : de toute manière ne seront pas autorisés, et ceux qui parlent sans cesse de leur ex, dehors ce n’est pas notre cam.

Je veux des gens dynamiques et inventifs pas des pleureuses et autres détraqués.

Enfin si les journalistes souhaitent m’interroger sur cette conception fumante, et sur les soirées ma portent restent toujours ouvertes.

Pour conclure l’un de mes rêves les plus fou serait que l’on aille à l’international, mais calmons-nous un moment, ce n’est pas à l’ordre du jour.

 

Dans cet exposé je vous ai dévoilé mon plan pour faire se rencontrer enfin les juifs célibataires, si les restaurateurs nous ferment aussi leur porte là il y aura un petit problème, mais ce n’est pas un souci puisque si on paye notre repas il n’y aura je pense aucun problème, à condition de toute manière de ne pas aller manger dans une triperie ou un restaurant de coquillage, pour les plus religieux d’entre nous et l’orthodoxie rabbinique.

Je voudrai soulever un autre point, surtout si mon explication est couronnée de succès, voyez-vous il me faudrait de petit revenu pour engager une secrétaire, j’ai déjà l’entreprise qui s’en chargera et il me faut juste 100€ par mois pour la payer. Ainsi les gens qui téléphoneront ne tomberont pas toujours sur moi car ça va cinq minutes je ne suis pas une agence matrimoniale, moi j’ai juste eu l’idée un point c’est tout ! Elle répondra au bout du fil en orientant les appels vers moi ou un autre.

Lettre de diffusion de rencontre

Monsieur, je suis un juif marseillais de 34 ans qui en a marre, plus qu’assez même de voir si peu de mariage juif dans sa communauté.

A dire vrai, c’est plutôt la population dans son ensemble qui est impactée par cette solitude accrue, par manque d’envie les gens dans leur ensemble en font le minimum, syndical pourrait-on dire…

Etant entre autre webmaster, et constatant cet état de fait j’ai décidé d’agir pour faire se rencontrer les gens de ma communauté.

Mais il faut que je sois franc, inviter les feujs c’est vague, où, quand, comment, et surtout avec quel argent ? Il me fallait un plan d’action, et surtout du contenu à partager avec les gens m’en faisant la demande.

Je devais toucher de une les associations juives, centres communautaires et autres, et ensuite les journalistes étant intéressés par mon envie de faire se rencontrer des juifs entre eux. Avec comme finalité la conception de ces fameuses soirées.

Alors à ceux qui me disent : mais il faut des cultures religieuses différentes, pour qu’elles se mixent et fassent des mariages colorés, je dis stop, ce n’est pas notre avis et respectez nos opinions après tout.

Je vais donc laisser mes coordonnées pour les journalistes intéressés, et de même l’adresse de mes différents sites de rencontres, je veux dire le site principal et les réseaux sociaux.

Ainsi vous pourrez me contacter si vous êtes intéressé par mon histoire, du moins celle des juifs célibataires, qu’il faut promotionner.

Enfin pour les associations de rencontre de mazal, ceci serait très bénéfique que vous partagiez avec moi vos contacts, ainsi nous pourrions inviter ensemble du monde, qu’en dites-vous ?

Marc de Bensasson

(+33) 0695088504

Lettre de protestation et invitation

Madame, monsieur, bonjour, si je vous écris aujourd’hui c’est que je suis scandalisé par le comportement de certains juifs, et plus particulièrement du Centre Fleg de Marseille, à la rue Dragon.

Etant depuis longtemps un membre « en sommeil » de la communauté juive Marseillaise, j’ai décidé voilà quelques mois, de faire se rencontrer des célibataires juifs, par tranche d’âge.

Mais il me fallait un local où nous réunir, j’ai donc contacté le Centre Fleg, centre communautaire juif de Marseille, et sa présidente Martine Yana, par téléphone puis par courriers, mais je n’obtins pas de réponse.

C’est quoi ça moi on me répond un point c’est tout !

En plus, si je voulais installer un système commercial derrière, mais pas du tout, c’est entièrement bénévole et ça le restera.

Moi je veux rencontrer ma chérie par ce biais, et je n’y dérogerai pas, donc c’est pour cela que je viens vers vous aujourd’hui : pour avoir ce satané local ou on pourra se réunir, pour converser, papoter, faire connaissance quoi.

Il va de soi que cette démarche je le répète est totalement bénévole, et qu’on a aucun argent à mettre dans la location d’une salle, ou autre babiole.

Notre bonne humeur est bien présente et c’est bien suffisant.

Alors faites-nous vos propositions : avez-vous un local pour réunir cette association de mazal, oui ou non ?

Excusez-moi d’être un peu collant mais il nous faut ce local.

Téléphonez-moi pour me faire vos propositions.