Drague  à Marseille  Tél 06 95 08 85 04

Drague à Marseille Tél 06 95 08 85 04

29 mai 2019 2 Par marcodb

Drague à Marseille Tél 06 95 08 85 04

C’est bien mon petit c’est une mitsva que tu as fais là, D. t’en aies reconnaissant… Peut-on entendre de la part des maman qui félicite leur petit. Mais quand la mitsva en question, concerne les rencontres, celle du mazal pour être plus exact on entend moins ces remerciements familiaux.

Peut être n’y a t’il tout simplement pas assez de mariage, ou tentative d’union dans la communauté juive. Peut être que les célibataires feuj sont trop timide ? N’y a t’il des associations de rencontre pour les célibataires endurcis, est-ce que cela marche vraiment ?

A toute ces question et bien d’autres je répondrai ne vous en faites pas, en vous confiant ma solution toute trouvée pour faire des rencontres juives de qualité, tout en ne déboursant aucun argent inconsidéré.

Nous aborderons d’abord mon opinion sur le sujet des unions israélites, pour ensuite nous intéressé au monde juif plus largement, et bien évidemment la question du mazal.

Envie de la communauté juive de trouver un mazal

Bonjour, je voudrai avant toute chose vous remercier pour les quelques minutes que vous m’accordez, j’espère que la lecture de ce texte vous fera voir le monde juif sous un autre angle, du moins c’est mon souhait.

Donc intéressons-nous si vous le voulez bien à la communauté feuj, et plus particulièrement aux célibataires, ce fameux mazal, qui ne se déroule pas suffisamment à notre humble avis.

Mais quel est l’état des lieux : est-ce que les juifs de tous horizons arrivent à trouver une personne à aimer ? Sont-ils ou elles décidés à changer de vie, à fonder enfin un foyer juif ? Ou au contraire y a t’il un certain laissé aller de la part des israélites, trop perdus dans leurs désillusions passés et leur quête effrénée d’un alter ego ?

A dire vrai, nous n’avons aucun chiffre sur le nombre de célibataires juifs : les études manquent et après tout on n’a que faire des statistiques pointues, non, nous ce qu’on veut c’est au contraire une impression, un sentiment, y-a-t-il des mariages juifs en grand nombre, oui ou non ?

A dire vrai il y a quelques unions part ci part là mais rien de bien significatif.

Pourtant les juifs célibataires seraient enthousiastes à l’idée de rencontrer leur amoureux.

Mais par manque d’envie et d’investissement de la part des organisateurs, la communauté feuj, ne va qu’à quelques soirées par an, où les rencontres effectives se comptent sur les doigts d’une main, bref le juif célibataire reste désespérément célibataire.

Donc nous avons eu l’idée de créer à Marseille d’abord, ensuite espérons-le dans la France entière un concept qui fera son petit effet, des soirées juives où il y aura des célibataires, organisées chaque semaine dont le but sera de faire se rencontrer des feujs seuls, et de demandeur de rencontre feuj.

Ces soirées seront magiques et donnerons l’occasion à tous les juifs de venir draguer, puisqu’il faut appeler un chat un chat, tout en s’amusant à la folie.

Mais attention les frigides et autres prudes halte là, ces soirées ne sont pas faites pour se courtiser de loin, nous voulons des mazal, à commencer par le mien, nous mettrons tout en œuvre  pour faire se réaliser des unions juives authentiques.

En outres, les petits jeunes venant pour un coup d’un soir désolé ce n’est pas le but de ces cocktails. La finalité de ces soirées est bel et bien de faire se rencontrer des mazal, un point c’est tout !

J’espère faire des mitsva, en faisant se réunir les gens qui sont seuls, pour que cette communauté de feuj, d’ici et d’ailleurs, ait à nouveau foi en l’amour.

Volonté de travail dans évènementiel Webmaster inventif

Pour parler un peu de moi, j’ai 34 ans et cela fait longtemps que je voulais apporter mon aide aux futurs époux israélites, qui croient secrètement que la vie va enfin leur sourire.

A dire vrai, je ne suis pas un marieur à la base, mais ceci n’est pas très grave puisque je peux aujourd’hui porter ce projet de métamorphose sentimentale.

Cela fait au bas mot une quinzaine d’années que je milite dans nos associations, et je peux vous dire je n’ai pas encore vu des soirées comme celles là.

Pour vous dresser un cv me concernant, sachez que je suis entre autre webmaster, je maitrise sans vouloir me vanter bien les arcanes du web.

D’ailleurs à ce propos la vidéo que vous êtes entrain de regarder à été produite par mes petites menottes.

Pour sûr, j’aime bien m’envoyer des fleurs car si on attends celles des autres, ces dernières auront le temps de faner !

Pour être exact, j’ai eu des tas d’idées qui amène à faire se rencontrer la communauté juive, et j’ai décidé de les mettre en pratique pour vous, vous faire côtoyer votre mazal, c’est mon but, il faut que la magie s’opère enfin, que l’amour naisse en somme.

En plus, pour vous faire un peu saliver, sachez que je suis aussi médium marabout, c’est pour cette raison que j’ai parlé d’arcanes tout à l’heure, alors je sais ces pratiques ne sont tolérés par certaines personnes, et dans la communauté c’est plutôt mal vu, mais c’est mon métier et j’en suis fier, c’est une autre facette de ma vie après tout, pour revenir à ce qui nous intéresse, concentrons-nous plutôt sur votre objectif principal le mazal coûte que coûte.

A oui en dernier lieu, sachez que je veux travailler dans l’événementiel donc c’est bien sûr ce projet de mazal qui m’en a donné l’idée.

D’ailleurs à ce propos, les bons tuyaux sont toujours les bienvenus donc si vous en avez faites moi profiter de vos lumières.

Enfin, si je vous raconte ma vie comme ceci c’est que j’ai le désir que vous appreniez à me connaitre avant d’aller plus loin, et comme cela nous lieront une amitié mutuelle, qui pourra même pour les femmes se transformer en amour passionné.

Je sais vous êtes estomaqué par mon discours, mais attendez la suite vous ne serez pas déçu.

Petit jeune arrive sur le marcher

Pour épiloguer, mon but est aussi de gagner de l’argent, oh pas des millions mais plutôt le juste prix de mon effort, mais de toute manière j’ai créé ces soirées pour vous, j’imagine qu’elles demanderont un minimum d’investissement financier, de toute manière l’argent n’est pas le plus important.

A dire vrai, et excusez-moi d’y revenir mais pour concevoir ces soirées, faire en sorte qu’elles perdurent dans le temps il nous faut malheureusement de l’argent, mais rassurez-vous je ne suis pas une agence matrimoniale, ou je ne sais quoi d’autre, non mon but est bien sûr de faire s’unir le plus de juifs ensemble, mais bien évidemment que ces derniers se correspondent un maximum, sinon cela ne fonctionnera pas.

Dans mes rêves les plus fous j’espère avoir l’aide d’un riche mécène qui donnera sans compter, bref quelqu’un de généreux qui veux donner à son prochain, et s’il est de chez nous, de la communauté en sommes, c’est encore mieux.

En outre, l’une des potentialités d’internet est que la plupart du temps c’est gratuit, mais bien évidemment pas tout. Par exemple, pour le référencement de ce site j’ai dépensé quelques euros mais tout le monde à besoin d’argent, donc je veux obtenir des dons pour mon travail,  je les réinvestirai ainsi dans ce projet, pourrait-on dire pharaonique.

Mais assez parler d’argent, intéressons-nous plutôt à toutes les plus values que je peux apporter aux israélites en tant qu’organisateur d’évènement.

Alors je sais la mode des soirées très tendances subie certaines fluctuations durant l’année, et puis vous vous dites certainement « mais qu’est-ce qu’il veut ce petit jeune, nous prendre la place », si chèrement gagnée d’organisateur de soirée.

Je veux leur préciser que mon but n’est nullement celui-là, je veux plutôt apprendre au côtés d’un entrepreneur méritant qui pourra me former, et être bienveillant.

Et ce n’est nullement parce que j’arrive sur le marché des brunchs cocktails, et autres que je n’ai pas aussi droit à ma part de formation, tout en apprenant avec une personne voulant m’expliquer les rudiments du métier d’organisateur d’évènement.

Idées diverses d’Associations Juives

D’un autre biais, tout en considérant que je ne suis pas le nombril du monde, je dirai que les associations de mazal ont comment pourrait-on dire des idées, c’est vrai, sur l’organisation d’une soirée communautaire détonante, mais qu’elles manquent d’un certain professionnalisme, car entre autre elles sont constituées pour l’essentiel par des bénévoles ; c’est là que le bas blesse.

Je suis navré si j’en vexe certains mais c’est la vérité il y a quelques soirées nulles à chier, comme par exemple lors d’un apéritifs où certains présidents d’association, pavanent en jacassant, sans faire parler leurs invités entre eux, les faire communiquer, pour que la mayonnaise prenne, en somme.

En outre, je suis sûr et certain que les célibataires seraient ravis de participer à des soirées de franche rigolade, ou l’on n’expliquerait notre parcours mutuel, tout en riant au éclat. Ces rendez-vous seraient organisés chaque semaine le jeudi ou même le samedi, pour qu’il y ait plus de monde qui vienne.

A dire vrai, notre volonté est tenace, ces soirées marcheront un point c’est tout !

De plus, si je pouvais obtenir l’aide de participants ceci serait pas mal. C’est vrai il faut tous mettre la main à la pate, pour faire que ces cocktails soient des évènements inoubliables.

Je le répète l’un de mes désirs les plus intenses, bien que je l’ai longtemps tut en moi, est bel et bien de créer ces soirées pour qu’un maximum de gens de la communauté y participent. Les parents pourront aussi venir si ils ont un avis sur celui ou celle, qui partagera la vie de leur enfant.

Mais attention pas trop de maternage car les enfants risquent de vous dire : « euh merci maman mais maintenant je préfère y aller toute seule ! ».

C’est normal après tout il faut laisser les enfants, qui ont pour certains plus de quarante ans, voler de leur propre ailes, et arrêter d’être des parents castrateurs.

En dernier lieu, je dirai que si vous avez envie de vous confronter à de nouvelles personnes, que vous en avez marre de voir toujours les même têtes, venez à nos repas riches en rebondissements, et vous ne serez pas déçu.