Formulaire Simple

 

We respect your email privacy

En démographie, le célibat est un état matrimonial légal.

C’est-à-dire la situation conjugale d’une personne au regard de la loi.

Les démographes considèrent, soit que les mineurs en deçà de la majorité sexuelle sont « célibataires ». Soit restreignent l’analyse au-delà d’un âge minimal selon les époques ou les pays.

La définition du célibat dépend ainsi des autres situations reconnues. Si seules sont reconnues officiellement (dans une majorité de pays.).

Les situations de célibataires, mariés, divorcés et veufs (en distinguant éventuellement les personnes mariées mais séparées), les célibataires seront les personnes qui n’ont jamais été mariées4. Les célibataires incluent alors les personnes qui vivent en union libre (concubinage), mais ne sont ni divorcé(e)s ni veufs ou veuves ; ou bien sont liées par une union civile autre que le mariage (comme le pacs en France) et qui n’ont jamais été mariées1.

Ne seront pas considérées comme célibataires :

les personnes mariées mais ne cohabitant pas avec leur conjoint, qu’elles soient ou non séparées ;
les personnes liées par une union civile (pacs en France) mais ayant déjà été mariées (personnes divorcées ou veuves) ;
les veufs et veuves.

En raison de la rareté relative des mariages officiels aux âges élevés, les démographes considèrent parfois que les personnes au-delà d’un certain âge (à partir de 50 ans en France) entrent dans un célibat définitif5.

La définition usuelle du célibat en démographie, qui est à la base des mesures de primo-nuptialité, repose ainsi fortement sur la législation du pays à un moment donné, ce qui pose des problèmes de comparabilité internationale des données. Elle diffère aussi notablement de la définition sociologique6, mais les démographes développent également des classifications de situations conjugales plus fines en distinguant plusieurs catégories de célibataires. Selon l’Insee, la France comptait 21 millions de célibataires en 2013, soit un tiers de la population, avec une proportion plus importante chez les hommes, toutes tranches d’âge confondues.